Quand ?

En gynécologie suivant la période du cycle , les informations sont différentes , et en fonction des signes cliniques il vaut mieux choisir telle ou telle autre période du cycle.

Par exemple en cas d’hypofertilité

  1. au tout début , de J2 à J5 :vérification de la réserve ovarienne :compte des follicules antraux , vérification du blocage ovarien en cas de FIV .Actuelllement , tendance à pratiquer cette échographie vers J7-J8 car a cette date le comptage des follicules antraux est valide et on peut aussi mieux voir l’endomètre et le présence d’un follicule dominant , on voit mieux la cavité utérine .Cela vous économise un examen. ,
  2. a partir de J8 en général , monitorage de l’ovulation , une échographie toutes les 48 heures jusqu’au déclenchement de l’ovulation .Visualisation du follicule dominant et de sa croissance,de la taille de l’endomètre, de la présence de glaire,compte des follicules et leur mesure en cas de FIV
  3. proche du milieu du cycle , recherche de pathologie dans la cavité.
  4. en deuxième partie de cycle , taille de l’endomètre , modification de son échogénicité , l’ovulation a t’elle eue lieu ?
  5. juste avant les règles ou le premier jour des règles , recherche de signes d’endométriose.

La surveillance des kystes se fait en début de cycle , les kystes fonctionnels disparaissent le plus souvent avec les règles.

Les stérilets et les polypes se voient mieux en fin de première partie du cycle , avant l’ovulation , la muqueuse utérine ( l’endomètre ) est à ce moment là plus épais et toujours hypoéchogène et augmente les contrastes .